Qu’est-ce qu’un robot de piscine avec supresseur ?

robot de piscine avec supresseur

Pour un jardin, une piscine est très indispensable, notamment pendant la saison estivale. Toutefois, un bassin digne de ce nom ne se limite pas à un creux dans la terre. De nombreux accessoires sont nécessaires pour le nettoyage et l’entretien de votre eau de baignade. Parmi ces accessoires, il y a le robot piscine avec surpresseur. Mais c’est quoi exactement et comment fonctionne-t-il ?

Le robot de piscine avec surpresseur et son fonctionnement

Le robot piscine avec surpresseur, connu également sous l’appellation de robot de piscine à surpression ou à pression, fait partie de la série des robots de piscine hydrauliques. Cet appareil est entièrement autonome. Il se branche sur une prise balai et s’unit au système de filtration de la piscine. En conséquence, il se sert d’un circuit indépendant qui fonctionne grâce à l’énergie d’un surpresseur. Ce dernier est une pompe installée sur un circuit autonome qui permet d’envoyer dans le robot de l’eau sous haute pression. Mais comment ce robot fonctionne-t-il exactement ? Les écoulements d’eau sous pression permettent de décoller les saletés qui sont sur le liner et au fond du réservoir. La compression de l’eau permet au robot piscine avec surpresseur de se remuer dans la piscine de façon contingente. En outre, il est à noter que certaines machines, notamment celles de dernière génération, incorporent un système de pilotage par des algorithmes. Concernant les déchets (débris, impuretés et autres), ceux-ci sont envoyés dans le système de filtrage de la piscine ou de l’automate, si ce dernier est pourvu d’un filtre. Ce robot est l’un des plus sûrs et des plus puissants du marché, avec un bon rapport qualité/prix. Il est rapide et permet un bon nettoyage du fond de la piscine. Certains modèles comme ceux disponibles sur www.irrijardin.fr sont capables d’assurer le nettoyage des angles d’un bassin, de la ligne d’eau et des parois.

Un appareil à filtre intégré

Ce robot est pourvu d’un filtre intégré qui permet d’assurer la récupération des déchets aspirés. Ces derniers ne sont pas expédiés vers le pré-filtre de la piscine, comme avec un robot hydraulique à aspiration ou un aspirateur manuel. Ils sont directement déposés dans le sac de ramassage. Il suffit ainsi de désemplir et nettoyer ce sac en vue d’ôter les déchets, ce qui offre à la fois un gain de temps et d’efficacité. Il est disponible en modèles lavables et jetables ainsi qu’avec différentes finesses de filtrage, en fonction des déchets à retenir et de la saison. En outre, pour ces robots avec surpresseur, l’aménagement d’un coffret de commande attaché à la filtration est préconisé. Grâce à ce coffret de commande, vous pourrez programmer un temps de nettoyage quotidien. En fonction de la dimension du bassin, entre une (01) et trois (03) heures de marche seront essentielles. Il est inutile de désemplir de temps en temps le sac. L’asservissement permet de s’assurer que le surpresseur s’amorce pendant que la pompe de filtration est en marche. Cela va protéger contre le fonctionnement sans eau.

Différences entre un robot avec surpresseur et un modèle sans surpresseur

Le surpresseur est, avant tout, une pompe complémentaire installée dans le local technique qui projette l’eau dans un circuit hydraulique indépendant. Ensuite, sous forme de puissants jets, l’eau sort au niveau de la cuve, dans un busard particulier. Le robot piscine surpresseur se sert ainsi de la compression émise par la pompe du surpresseur/piscine. Le surpresseur reprend de l’eau sur le circuit de filtrage et la chasse sous pression jusqu’à la prise alimentant le robot. Le robot de piscine sans surpresseur est, quant à lui, immédiatement branché sur une prise balai convertie en refoulement. La machine va se servir de la pression émise par la pompe de la piscine. Pour cela, il n’y a pas besoin d’aménagements additionnels. Il faut que la pompe de filtrage soit assez robuste, sans quoi ce type de robot n’est pas recommandé. De fait, comme pour le robot hydraulique à aspiration, ce type de robot dépend du circuit de filtrage. En conséquence, il ne marche que si la pression fournie est suffisamment élevée et si le circuit de filtrage est en action. Pour la mise en marche du robot, il est conseillé de mettre la vanne du filtre en mode « circulation », en vue d’accroître la pression de l’eau, à condition toutefois que la piscine ne soit pas malpropre.

Conseils pour une bonne installation du surpresseur

Le surpresseur se place dans le local technique, avec raccord au tableau électrique. Il a pour rôle de dégager de l’eau propre en sortie de filtration et de l’expédier sous pression vers le robot grâce à la prise balai. La mécanique de dérivation d’eau se place sur les canalisations retour, c’est-à-dire sur celles menant aux buses de refoulement. Le raccord hydraulique doit être effectué avec du polyéthylène ou des tubes en PVC rigides 10 ou 16 bars, en vue d’avoir une résistance à la pression de l’eau. Evitez le raccord sur du tuyau PVC souple, étant donné il n’est pas accommodé et pourra mal vieillir dû à la compression. Il faut examiner le type de tuyau qui sera enfoui entre le local et la piscine. En outre, il existe certaines piscines dont la prise balai est en attente de jointure. Dans ce cas, il faut juste réaliser le montage de l’ensemble coffret, surpresseur, robot. Il est à noter que le montage du robot piscine avec surpresseur est un brin complexe. Il requiert l’intervention d’un spécialiste pour l’installation du surpresseur dans le local technique et le tirage de la ligne hydraulique spécifique (de 32 mm de diamètre), mais avec des coûts additionnels.

Plan du site